I ls i

porte du soleil

 

Ils commencèrent alors à produire une image de persistance rétinienne après avoir fixé le soleil une à deux secondes au maximum pour ne pas brûler leur rétine et de préférence le matin à son lever et le soir à son coucher.

En effet, la lumière du soleil est cinq mille fois plus puissante que celle d’une ampoule électrique de 75 Watts.

Ils remarquèrent en gardant les yeux fermés, que l’image de persistance rétinienne obtenue après la courte fixation du soleil commence toujours par une très belle tache de couleur vert émeraude qui enveloppe un noyau d’un magnifique bleu-vert très lumineux avant de suivre le cycle habituel des images de persistance, jaune et rouge, rouge, bleu sombre. Ils décidèrent d’appeler cette image de persistance rétinienne d’origine solaire du beau nom lyrique de …

SOLEIL VERT

Extrait du roman PSYRAKERS (page 185) en téléchargement libre sur ce site.